AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexionSite

Partagez | 
 

 [Candidature] Sadness

Aller en bas 
AuteurMessage
Sadness
Caporal.
Caporal.
avatar

Messages : 22
Date d'inscription : 21/02/2013
Localisation : Toulouse

MessageSujet: [Candidature] Sadness   Jeu 21 Fév - 4:00

Votre nom RP : Jack Widow.

Possédez-vous un Micro ? Oui.

Un logiciel de communication ? Même trois, mumble, teamspeak et skype.

Le plus important, votre motivation : Voilà, premièrement, j'aime bien aider les gens que ce soit de plusieurs façons, problème entre joueurs, nouveau sur le serveur. Mais je suis limité pour la plupart des problèmes : Propblock, propkill, freekill, freedemote, insultes, no-rp, etc. En plus d'aider la communauté je suis actif sur le serveur à des heures "creuses". Ça permettrait d'avoir un admin présent la nuit où tard le soir à 5, 6 heures du matin et en ce moment je trouve pas le sommeil donc je me couche à 6, 7 heures du matin.

Pourriez-vous nous aider a cotiser pour notre serveur ? Oui, si jamais un jour vous avez un soucis ou autre.

Pourquoi nous ? Communauté sympathique, bonne entente, bon roleplay et puis je compte y passer pas mal de temps donc pourquoi ne pas tenter ma chance, et passer mon temps chez vous en admin pour aider les nouveaux joueurs, garder le roleplay intact etc.

Que pourriez-vous apporter pour le serveur ? De l'aide pour n'importe quoi, exemple, aider les nouveaux joueurs, garder un roleplay soigné et intact et si jamais un jour vous avez besoin d'aide financièrement pourquoi pas vous aidez.

Autres ? Donc je vais vous faire une brève présentation, j'ai 17 ans, je suis au chommage :/, je m'appelle Robin Sanjuan, je suis un homme, mais vous l'aurez compris, enfin j'espère mdr, je suis très fêtard et marrant quand je suis avec mes potes ainsi que dans la vie de tous les jours.

Voilà vous êtes à la fin de ma candidature, donc j'espère que vous l'aurez aimé et quelle vous auras surtout donné l'envie de me compter parmi vous, parmi vos rangs dans le staff.

Cordialement,
Robin S. (Sadness).

(pour le plaisir voici une histoire rp basée sur half-life)


Le verre éclata contre le sol, l'homme assis devant son bureau, avec sa bouteille de vin vide poser prêt de lui, regardait par la fenêtre en face de lui, le soleil brillait à l'extérieur, il devait être 14h00...

On frappa une troisième fois à la porte. "Monsieur Anton, ouvrez ! C'est la police."

Il se leva, il entendit un fracas de bois à l'étage du dessous, il se rassied.

"Rien ici !", "R.A.S salon !" Il entendait des portes qui s'enfonçaient, de l'agitation, des bruits de pas rapide et lourd... puis soudain il entendit "Il est en haut !" L'escalier en bois était taper par une armée de piétinement à la suite... "Boom boom boom boom boom..." Les bruits devenaient de plus en plus fort, de plus en plus prêt.

L'étage était habité d'une seule porte, la chambre, qui elle était habitée d'un lit deux place noir, draps et couverture noir, le papier-peint blanc simple, un bureau blanc, un sol blanc ainsi que le plafond, et dedans se tenait aussi trois fenêtre aux trois autre murs que celui tenant la porte. D'un coup la serrure de la porte s'envola, la porte fonça droit dans le mur qui la tenait, lui faisant un trou, on vit une botte se poser au sol : "Anton, vous voilà enfin, vous avez manquer votre jugement", dit-il avec une voix bizarre
- "J'étais au courant..."
- "Suivez nous sans faire.."
La moitié de la pièce explosa, propulsant l'agent au fond, sur le mur puis sur le lit, l'autre moitié de la pièce, où était la chambre, s'effondra au sol... En quelque secondes la maison n'était plus que des planches remplie d'une poignée de cadavre...

Carl Anton, un veille homme dont on ne devine pas vraiment l'âge, peut-être une cinquantaine d'années, fin, les cheveux noirs, portant un costume noir, normalement propre. Durant la chute, il eut de la chance de chuté sur son armoire, il se releva rapidement et découvris que l'ancien monde l'entourant, n'habitait maintenant que flashs vert et panique. En une seconde, son monde avait complètement changer, il se posait plusieurs centaine de questions, la première étant "Est-ce que je rêve ?"

Il baissa la tête, regardant les débris de son ancienne maison, découvrant des planches et des cadavres. Un cadavre particulièrement étrange était dissimulé sous une commode, à première vu on aurait dit un chien, et de plus près on aurait dit... Et bien, il ne savait pas lui même ce qu'il devait penser, la chose possédait une centaine de yeux, et un dos recouvert de petite écailles, et entre ces écailles se trouvaient des tâches bleue surement fluorescente. Très prêt de lui se trouvais le lit, il alla en dessous, en ressorti le cadavre de l'homme aux bottes, le fouilla, prit son arme avant de fuir en courant et rejoindre sa voiture, qui lui avait coûter moins d'un quart de sa richesse, elle était blanche pour éviter les rayures indiscrète, style 4x4. Il n'avait jamais atteint une vitesse aussi rapide que celle qui réussit à atteindre pour fuir, n'hésitant pas à renverser les divers obstacles biologique sur sa route.

Au bout de quelques minutes, il se trouvait devant une grange, au beau milieu de la campagne aux alentours de Quimper, la grange était fermée d'un gros cadenas vieux et rouiller, il décida de s'y réfugié temporairement, la solution la plus simple pour ouvrir était d'enfoncer la porte avec sa voiture, ce qui laisserais n'importe qui ou quoi entrer. Il préféra enlever quelque planches fragile entre des buissons et la grange, assez pour y passer, il entra et se réfugia dans la grange jusqu'à la prochaine journée. Il passe la journée dissimulé dans le grenier de la grange, elle était entièrement vide, il réfléchissait à tout ce qu'il s'était passer les précédents mois...

Un homme s'était pencher d'un pont, et la rambarde n'avait pas résister à son poids, il s'était noyer, et tout ceci pendant que Anton était maire de cette ville... Quimper. Pendant que Carl Anton était libérer sous une très haute caution, que sa richesse lui avais permis de payer, pour surement son dernier mois de liberté, à l'heure de son jugement, étant absent la police était venu le chercher chez lui... En douceur...

Scotcher à son arme, la nuit tombait sur la campagne, on entendait des hurlements inconnu, il faisait chaud, il ne savait pas si c'était la chaleur ou la peur qui le réchauffait. Sans dire un mot, limitant sa respiration, il ferma les yeux et pensa à sa femme, sa femme morte il y avait déjà quelque années auparavant, morte d'un accident de voiture... Son amant qui était aussi dans la voiture, avais aussi succomber de ses blessures, était un jeune de 30 ans. Puis il passa quelque heures à penser à son fils, qui avait réussit sa vie, grâce à un peu d'argent offert par son père, entrepreneur, il détenais plusieurs maisons, et continuais encore et encore d'en construire, son projet était d'avoir un immeuble avec sa copine, il s'appelait Robin, il avait déménager pour Rouen auparavant, une ville avec quelques quartier d'un vieux style, il s'occupait de construire aux alentours ses maisons, sur ses terrains. Carl Anton s'endormit, se disant que son fils avait surement gagner... Et qu'il était mort.

Le lendemain, il s'était enfin réveiller, et était sortit, vérifiant si il n'y avait personne, la campagne était déserte, il monta dans sa voiture et allas rejoindre une autoroute direction Rouen. Plus tard sur l'autoroute, ce trouvais les même monstres toujours divers et varié qu'à Quimper, sa voiture mal en point, il les esquivais, mais n'hésitais cependant pas à enfoncer les péage. A la fin de la journée il arriva enfin à Rouen, les Militaires s'était rassembler, il y avais différent véhicules, comme des char à quelque point de contrôle, la ville avais été barricader aux alentours, et tous s'était rassembler au milieu, pendant que les militaires prenaient la défense de la ville. Il avança vers un barrage, les militaires le laissèrent passer à l'intérieur, où il découvris des centaines de survivants... Seulement ?

Quelques mois plus tard la société avais repris, les Militaires s'étaient maintenant beaucoup plus préparer, et la ville était sécurisé... Les patrouilles était innombrable en ville, les habitants aussi avaient des armes et pouvaient si ils le voulaient s'engager désormais dans l'armée pour la défense de la ville. Il découvris au fur et à mesure de ces mois que son fils n'était pas dans les survivants. Heureusement que la ville avait des ravitaillement par Paris, qui eux même se ravitaillaient à Londres... Sans munitions la ville n'aurait pas tenue...

La ville fut ensuite enfermer par une armée extraterrestre, qui n'hésitait pas à tirer sur ceux qui essayaient de sortir... Ou entrer. Quelque semaines plus tard, ils prirent d'assaut la ville, obligeant à tous de ce rendre, des vaisseaux géant déposèrent des murs gigantesque, écrasant les immeubles, maisons et autre bâtiments qui ce trouvaient sur leur chemin. A peine quelque minutes plus tard, ils étaient enfermer dans cette ville géante... Ils durent vivre une semaine sans aide, enfermer, jusqu'à qu'un écran géant poster sur un mur s'illumine, affichant le visage d'un homme de la cinquantaine, cheveux blanc et gris, avec un costume marron, qui se présenta "Wallace Breen", comme un sauveur. Plusieurs centaine de soldats vinrent attraper les habitants, et les mis en file, un humanoide en armure parlais Français, il demandait nom, prénom et tapotais sur son ordinateur, demandant quelque fois comment l'écrire et distribuais une valise ainsi qu'un code plus précisément un citizen id, ou cid. Après cette étape, les habitants étaient tous mis dans des machines noire, Carl Anton y entra et quand la porte se ferma, il ne vit plus aucune lumière, quelque minutes, ou heures plus tard, la machine commença à bouger violemment, des bruits de moteur l'entourais, il ne lui suffisait plus qu'à attendre...

Plus tard, le bruit du moteur s'éloigna, la machine s'ouvrit et il tomba au sol, sa valise le rejoignant quelque seconde plus tard... Il releva la tête, à quatre patte, plusieurs hommes et femmes étaient debout, sur une grande place avec leurs valises, le visage du même homme s'afficha sur un écran géant "Bienvenue, bienvenue à cité 17."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
GLaDOS
Admin
Admin
avatar

Messages : 93
Date d'inscription : 18/11/2012
Age : 19
Localisation : St-Raphaël

MessageSujet: Re: [Candidature] Sadness   Jeu 21 Fév - 8:12

Je te cache pas que je n'ai pas lu ton pavé d'histoire, mais j'ai envie de dire :
<< Ça c'est une candidature! >>

Tu es accepté en test afin de voir si tu nous convient.

_________________
Cordialement,
Le Beau Jack

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://1942rp.probb.fr
Wheler
Lieutenant.
Lieutenant.
avatar

Messages : 26
Date d'inscription : 19/02/2013
Age : 26
Localisation : Entre Ciel et Terre

MessageSujet: Re: [Candidature] Sadness   Jeu 21 Fév - 11:57

Moi, je l'ai lue et je tiens a préciser que c'est un 1942 RP pas un HL2RP


Mais sinon a part ça très jolie candidature
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sadness
Caporal.
Caporal.
avatar

Messages : 22
Date d'inscription : 21/02/2013
Localisation : Toulouse

MessageSujet: Re: [Candidature] Sadness   Jeu 21 Fév - 12:02

GLaDOS a écrit:
Je te cache pas que je n'ai pas lu ton pavé d'histoire, mais j'ai envie de dire :
<< Ça c'est une candidature! >>

Tu es accepté en test afin de voir si tu nous convient.

Merci beaucoup Smile. Y'a t-il un ts ou autre ? Serais possible de prendre contact sur steam sinon ? Mon steam: scrappy_doo81

Wheler a écrit:
Moi, je l'ai lue et je tiens a préciser que c'est un 1942 RP pas un HL2RP


Mais sinon a part ça très jolie candidature

Ouais je l'est précisez Razz. Et merci sinon Wink.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kelfer Key
Admin
Admin
avatar

Messages : 37
Date d'inscription : 08/12/2012
Age : 21
Localisation : Corse

MessageSujet: Re: [Candidature] Sadness   Jeu 21 Fév - 12:19

Très bonne candidature j'ai rarement eu l'occasion d'en voir de si bonne pour moi la question ne se pose même pas ACCEPTE

_________________
Citation :
« Il y a deux manières de combattre, l’une avec les lois, l’autre avec la force. La première est propre aux hommes, l’autre nous est commune avec les bêtes. »

de Nicolas Machiavel
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sadness
Caporal.
Caporal.
avatar

Messages : 22
Date d'inscription : 21/02/2013
Localisation : Toulouse

MessageSujet: Re: [Candidature] Sadness   Jeu 21 Fév - 12:23

Kelfer Key a écrit:
Très bonne candidature j'ai rarement eu l'occasion d'en voir de si bonne pour moi la question ne se pose même pas ACCEPTE

Merci ça me fait plaisir Smile !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Krauser
Modérateur
Modérateur
avatar

Messages : 35
Date d'inscription : 24/11/2012
Age : 24
Localisation : Quelque part ...

MessageSujet: Re: [Candidature] Sadness   Jeu 21 Fév - 16:09

Bienvenue dans l'Equipe Smile

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sadness
Caporal.
Caporal.
avatar

Messages : 22
Date d'inscription : 21/02/2013
Localisation : Toulouse

MessageSujet: Re: [Candidature] Sadness   Jeu 21 Fév - 16:44

Krauser a écrit:
Bienvenue dans l'Equipe Smile

Merci :').
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Wheler
Lieutenant.
Lieutenant.
avatar

Messages : 26
Date d'inscription : 19/02/2013
Age : 26
Localisation : Entre Ciel et Terre

MessageSujet: Re: [Candidature] Sadness   Ven 22 Fév - 19:20

Apres avoir Roleplay aujourd'hui avec toi , je suis totalement contre.



Je t'explique le principe des actions :

Tu fait une action
Si quelqu'un veut t'en empêcher , il emote pour le faire et ensuite vous roller
Tu rate ton action , c'est quand même a ton adversaire d'agir ! Il ne faut pas s'enfuir en courant sans emote ni rien...

Et après sur Raidcall , tu a dit je cite : "Tu as voulut me faire chier alors moi aussi"


Je trouve ça totalement inacceptable de la part d'un futur administrateur.

Connaitre les règles du RP est un minimum pour postuler.
Mais en plus l'explication de ta réaction est totalement contre-productive !


Edit : Pour taper tu émote pas >< et tu assomme les gens en tapants dans les jambes ><
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Candidature] Sadness   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Candidature] Sadness
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» summertime sadness, le 01/JUILLET à 05h20
» you can get addicted to a certain kind of sadness, like resignation to the end, 07.04 - 02:30.
» People do not die from suicide, they die from sadness ○ Rahel & Ether
» I'm shocked! Supers to pick Obama before joy change to sadness
» A la recherche des chevaux du Père Noël ! [Sam, Sadness, Lys]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
1942 Rôle-Play :: Serveur & Forum :: Candidature admin [OUVERT]-
Sauter vers: